Programme


Le pro­gramme des 12èmes Ren­con­tres de Bienne du 16 – 17 févri­er 2019 : Ren­con­tres de Bienne 2019 (le pro­gramme des Ren­con­tres de Bienne du 1 – 2 févri­er 2020 devrait être disponible en ligne début 2020).

La soirée ouverte au pub­lic du 16 févri­er 2019 aura lieu à 18h30 au Théâtre munic­i­pal de Bienne (TOBS). La lec­ture des créa­tions lit­téraires des Ren­con­tres de Bienne sera accom­pa­g­née par le pianiste acclamé Lucas Buclin. Un apéri­tif sera offert. (Le pro­gramme de la soirée du 1er févri­er 2020 devrait être disponible en ligne début 2020).

***

For­mats des ate­liers

Les Ren­con­tres de Bienne offrent une plate­forme d’échanges et de dis­cus­sions au sujet de textes en créa­tion, dans les trois langues nationales : alle­mand, français et ital­ien. Chaque année, le pro­gramme se com­pose d’une com­bi­nai­son de dif­férents for­mats d’ate­liers :

For­mat I : Ate­lier de texte

Dans un Ate­lier de texte, les par­tic­i­pant-e‑s dis­cu­tent de un à trois textes inédits en présence de leur auteur‑e. Ceux-ci reçoivent ain­si des retours pré­cis sur les impres­sions des ces lecteurs priv­ilégiés, tan­dis que les par­tic­i­pant-e‑s prof­i­tent de l’échange pour nour­rir leur pro­pre pra­tique d’écriture.

For­mat II : Ate­lier de tra­duc­tion I

Au cours d’un ate­lier de tra­duc­tion I, les échanges por­tent sur les tra­duc­tions établies par les par­tic­i­pant-e‑s en amont des ren­con­tres à par­tir d’un texte inédit. En présence de l’auteur‑e, les dif­férentes lec­tures du texte sont dis­cutées et les dif­férentes ver­sions et approches com­parées.

For­mat III : Ate­lier de tra­duc­tion II

L’ate­lier de tra­duc­tion II a pour but de faire con­naître des auteur-e‑s d’une région de Suisse dans les autres régions lin­guis­tiques. L’atelier pro­pose donc de se pencher sur les tra­duc­tions d’un texte déjà pub­lié, établies par les par­tic­i­pant-e‑s en amont de l’atelier dans les deux autres langues du pays.

For­mat IV : Tra­duc­tion expéri­men­tale

La tra­duc­tion expéri­men­tale pro­posera aux par­tic­i­pant-e‑s de s’essayer à la tra­duc­tion d’un texte, en les invi­tant à sor­tir de la « pra­tique con­ven­tion­nelle » de la tra­duc­tion. Cet ate­lier vise moins à établir une « bonne » tra­duc­tion du texte pro­posé qu’à s’approcher d’un texte à tra­vers la tra­duc­tion et les dis­cus­sions vives et dif­féren­ciées qu’elle sus­cite. Le texte sera com­mu­niqué à l’avance aux par­tic­i­pant-e‑s.

For­mat V : Ate­lier d’écriture

Le for­mat ate­lier d’écriture est pro­posé cette année pour la deux­ième fois. Au cours de celui-ci il s’agira de pro­duire sur place un ou plusieurs textes. À l’aide de jeux ou de con­traintes, c’est le proces­sus d’écriture qui sera ain­si exploré, seul ou col­lec­tive­ment.

For­mat VI : Tra­duc­tion col­lec­tive

Dans l’atelier de tra­duc­tion col­lec­tive, il s’agit de traduire à plusieurs un texte (générale­ment un poème) décou­vert sur place par tous/​toutes les par­tic­i­pant-e‑s. Par l’échange et l’émulation des idées et con­tres-idées c’est le proces­sus même de tra­duc­tion qui est exploré. 

For­mat VII : Ate­lier thé­ma­tique

L’ate­lier thé­ma­tique pro­pose aux par­tic­i­pants de dis­cuter d’un thème lié à l’ac­tiv­ité d’écri­t­ure, ou de réfléchir plus spé­ci­fique­ment sur une car­ac­téris­tique pro­pre aux textes envoyés par les par­tic­i­pant-e‑s.

Retour