Foire aux questions (FAQ)


Nation­al­ité et domi­cile : qui peut par­ticiper ?
Les Ren­con­tres de Bienne sont ouvertes à toute per­son­ne intéressée, peu importe sa nation­al­ité et son domi­cile. Cepen­dant, seule­ment les can­di­da­tures en alle­mand, français ou ital­ien sont accep­tées. De plus, nous né pou­vons pas rem­bours­er les frais de voy­age sup­plé­men­taires des par­tic­i­pant-e-s provenant de l’étranger.

Envoi d’un texte
La lim­ite max­i­male de 8000 car­ac­tères nous sert à ren­dre le proces­sus de sélec­tion des textes plus aisé, tout en nous per­me­t­tant d’évaluer les car­ac­téris­tiques lit­téraires du texte. Il peut s’agir d’un texte entier, d’une série de brefs textes liés entre eux (une série de poèmes, par exem­ple) ou d’un frag­ment d’un texte plus long (d’un roman, par exem­ple). Le for­mat du texte sera idéale­ment celui d’un doc­u­ment Word (DOCX). Éventuelle­ment il peut s’agir d’un PDF. S’il s’agit d’une tra­duc­tion, veuillez nous envoy­er égale­ment l’original. Anony­mat : le texte né doit pas révéler le nom de son auteur-e !

Langues : avec quelles langues peut-on présen­ter une can­di­da­ture ?
Les langues des Ren­con­tres de Bienne sont les langues offi­cielles de la Suisse : alle­mand, français et ital­ien. Les textes orig­in­aux doivent être dans une de ces trois langues. Pour les tra­duc­tions, toute langue de départ est accep­tée, pourvu que la langue d’arrivée soit l’allemand, le français ou l’italien. En tant que langue nationale, le romanche est égale­ment pris en con­sid­éra­tion, tant que le texte ait aus­si un lien avec l’allemand, le français et/​ou l’italien. Nous né pou­vons toute­fois pas garan­tir qu’un texte en romanche sera retenu lors de la sélec­tion.

Par­ticiper : si mon texte n’a pas été sélec­tion­né, puis-je par­ticiper en tant que traductrice/​traducteur ?
Nous n’excluons per­son­ne. Après la sélec­tion des textes qui seront traités dans le cadre d’un ate­lier, nous invi­tons les autres can­di­dat-e-s à venir aux Ren­con­tres de Bienne mal­gré que leur texte n’ait pas été choisi. Il est alors pos­si­ble de par­ticiper en traduisant l’un des textes qui ont été sélec­tion­nés (modal­ité de par­tic­i­pa­tion B) ou en tant que pub­lic, comme vous préférez.

Rem­bourse­ment des frais de voy­age et d’hébergement (état : avril 2019)
La par­tic­i­pa­tion aux Ren­con­tres de Bienne est gra­tu­ite. De plus, les per­son­nes qui par­ticipent avec un pro­pre texte (auteur-e-s invité-e-s, traductrices/​traducteurs inscrit-e-s) ont droit au rem­bourse­ment des frais suiv­ants :

  • Voy­age depuis la Suisse : l’équivalent du prix d’un bil­let CFF (2e classe, avec demi-tarif), mais au max­i­mum CHF 100.-
  • Voy­age depuis l’étranger : le prix du bil­let, mais au max­i­mum CHF/​EUR 100.-
  • Héberge­ment per­son­nes venant de Suisse : 1 nuit par per­son­ne, mais au max­i­mum CHF 80.- (seule­ment avec pièce jus­ti­fica­tive)
  • Héberge­ment per­son­nes venant de l’étranger : jusqu’à 2 nuits par per­son­ne, mais au max­i­mum CHF 80.- par nuit (seule­ment avec pièce jus­ti­fica­tive)

Dans des cas excep­tion­nels et dûment jus­ti­fiés, seront cou­verts des frais addi­tion­nels (p.ex. nuitées en plus, frais de voy­age pour par­tic­i­pant-e-s sans un pro­pre texte, etc.).

Vous né trou­vez pas les infor­ma­tions que vous cherchez ni ici, ni sur les autres pages de notre site web ? Dans ce cas, con­tactez-nous à l’adresse info@​bielergespraeche.​ch

Retour